bienveillant


bienveillant

bienveillant, ante [ bjɛ̃vɛjɑ̃, ɑ̃t ] adj.
XIIe; de 1. bien et veuillant, a. p. prés. de vouloir
1Vx ou littér. Qui a de la bienveillance (1o). « Les Forces mystérieuses et bienveillantes qu'il croyait éparses dans l'univers » (Maurois).
2Mod. Qui a de la bienveillance (2o). débonnaire, favorable, généreux, indulgent. Se montrer bienveillant à l'égard de qqn. « Bienveillant pour l'humanité en général, et terrible pour chaque individu » ( Renard). Par ext. Critique bienveillante. Un air, un sourire bienveillant. aimable, cordial.
⊗ CONTR. Désobligeant, hostile, malveillant, méchant.

bienveillant, bienveillante adjectif (de bien et veuillant, de vouloir) Qui montre de la bienveillance, de bonnes dispositions à l'égard de quelqu'un : Paroles bienveillantes.bienveillant, bienveillante (synonymes) adjectif (de bien et veuillant, de vouloir) Qui montre de la bienveillance, de bonnes dispositions à l'égard...
Synonymes :
- bon
- compréhensif
- débonnaire
Contraires :
- désobligeant
- dur
- méchant

bienveillant, ante
adj. Qui a, qui marque une disposition favorable à l'égard de qqn. Il est resté bienveillant envers ses cadets.

⇒BIENVEILLANT, ANTE, adj.
A.— [En parlant d'une pers. ou de l'attitude d'une pers.] Qui montre de la bienveillance, qui se montre attentif au bien et au bonheur des autres. Anton. malveillant :
1. C'était un brave homme en effet, bienveillant, familier, doux, et surtout généreux. Comme saint Martin, il eût coupé en deux son manteau.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Après, 1893, p. 102.
2. On peut dire « bonjour » sans penser que c'est un souhait, de beau temps, de bonne humeur, de bon succès. Le premier sens de ce mot, celui qui porte tous les autres, vient d'un air ouvert, bienveillant, confiant, hospitalier, ...
ALAIN, Propos, 1930, p. 963.
[En parlant d'une collectivité] :
3. ... il [Prevost-Paradol] se sentait un peu exilé, même dans cette ville [Aix] lettrée et bienveillante aux talents...
SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. 1, 1863-69, p. 148.
SYNT. Ami, cœur, hôte, peuple bienveillant; accueil, geste, regard, sourire, ton, visage bienveillant; expression, ironie, pensée, réponse, voix bienveillante; article, conseil, critique, jugement, langage, mot bienveillant; être bienveillant pour qqn; se montrer bienveillant à l'égard de qqn; se recommander à la bienveillante attention de qqn.
Emploi subst., rare :
4. Vous [les Érinnyes] réveillez la conscience endormie, vos serpents rongent la gangrène des cœurs, (...) l'horreur qu'elles ont d'elles-mêmes les pousse dans le rude chemin de la régénération, et c'est pourquoi on vous nomme les Bienveillantes.
MÉNARD, Rêveries d'un païen mystique, 1876, p. 56.
B.— LITT., par personnification. L'été bienveillant, forêt, fraîcheur, nuit, rue bienveillante; les arbres, les astres bienveillants; destin, hasard bienveillant :
5. Quoi de plus divin que ces Alpes? (...) c'est que la grande harmonie, ailleurs vague, est palpable ici. La solidarité de la vie, la circulation de la nature, la bienveillante mutualité de ses éléments, tout est visible. Il se fait une grande lumière.
MICHELET, L'Insecte, 1857, p. XIV.
6. Il se sentait heureux d'être là, dans cette demeure tranquille et bienveillante où il semblait qu'un air de dignité indéfinissable fût répandu sur tout, ...
GREEN, Moïra, 1950, p. 145.
PRONONC. :[], fém. [-]. Même rem. que pour bienveillance.
ÉTYMOL. ET HIST. — Ca 1175 subst. « ami » (BENOIT, Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 6427); 1267-68 adj. (BRUNET LATIN, Trésor, 80 dans T.-L.).
Composé de bien, adv., et de voillant, veillant, part. prés. a. fr. du verbe vouloir, d'après le lat. class. bene volens.
STAT. — Fréq. abs. littér. :837. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 260, b) 1 595; XXe s. : a) 1 314, b) 838.
BBG. — DUCH. 1967, § 13. — POPE 1961 [1952], § 553. — SIGURS 1963/64, p. 99.

bienveillant, ante [bjɛ̃vɛjɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. XIIIe; fin XIIe, n., « ami »; de bien, et veuillant, anc. p. prés. de vouloir.
1 Vx. Qui a de la bienveillance (1.).
2 Littér. Qui manifeste de la bienveillance. Bon; affable, aimable, bénévole (vx), bonhomme (vieilli), complaisant, conciliant, cordial, débonnaire, doux, engageant, favorable, humain, indulgent, obligeant.(Personnes). || Se montrer bienveillant à l'égard de quelqu'un.Un visage, un regard, un sourire bienveillant.(Actes). || Des paroles, des critiques bienveillantes. || Affecter des manières bienveillantes. Paterne.
1 Les pensées mauvaises sont en horreur à Yaweh mais les paroles bienveillantes sont pures à ses yeux.
Bible (Crampon), Proverbes, XV, 26.
2 Un regard bienveillant réjouit le cœur (…)
Bible (Crampon), Proverbes, XV, 30.
3 Bienveillant pour l'humanité en général, et terrible pour chaque individu.
J. Renard, Journal, 7 oct. 1892.
4 (…) j'ai encore le son de sa voix dans les oreilles; il était doux, bon, bénin, bienveillant, charitable (…)
Ch. Péguy, la République…, p. 188.
5 Il avait besoin, pour être heureux, d'incarner dans un beau visage les Forces mystérieuses et bienveillantes qu'il croyait éparses dans l'univers.
A. Maurois, Ariel ou la vie de Shelley, p. 160.
Psychan. || Neutralité (cit. 3.1) bienveillante (de l'analyste).
Par métaphore. (Choses). || La fortune lui fut bienveillante. || Le hasard, les astres bienveillants. Favorable.
CONTR. Abrupt, antipathique, contraire, désobligeant, dur, hostile, malévole, malveillant, méchant.
DÉR. Bienveillamment, bienveillance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bienveillant — bienveillant, ante (biin vè llan, llan t , ll mouillées, et non biin vè yan) adj. Qui a, qui marque de la bienveillance. Il s est montré fort bienveillant à mon égard. Un accueil bienveillant. HISTORIQUE    XIIIe s. •   T amie et tous ses bien… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bienveillant — BIENVEILLANT, ANTE. adject. Qui a de la bienveillance …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bienveillant — Bienveillant, Beneuolens, Beneuolus …   Thresor de la langue françoyse

  • BIENVEILLANT — ANTE. adj. Qui a de la bienveillance, ou Qui marque de la bienveillance. Il s est montré fort bienveillant à mon égard. Il l a fait de la manière la plus bienveillante. Nous reçûmes de lui un accueil bienveillant. Un langage bienveillant. Des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Bienveillant — Bienveillance Voir « bienveillance » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • bienveillant — adj. => Bon …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • BIENVEILLANT, ANTE — adj. Qui a de la bienveillance ou Qui marque de la bienveillance. Il s’est montré fort bienveillant à mon égard. Il l’a fait de la manière la plus bienveillante. Nous reçûmes de lui un accueil bienveillant. Un langage bienveillant. Des paroles… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bienveillante — ● bienveillant, bienveillante adjectif (de bien et veuillant, de vouloir) Qui montre de la bienveillance, de bonnes dispositions à l égard de quelqu un : Paroles bienveillantes. ● bienveillant, bienveillante (synonymes) adjectif (de bien et… …   Encyclopédie Universelle

  • bénin — bénin, igne [ benɛ̃, iɲ ] adj. • benigne 1160; masc. refait au XVe; lat. benignus « bienveillant » 1 ♦ Vx ou littér. Bienveillant, indulgent. ⇒ doux. Humeur bénigne. Un critique bénin. Péj. « il est trop mou et trop bénin de caractère » (Sainte… …   Encyclopédie Universelle

  • indulgent — indulgent, ente [ ɛ̃dylʒɑ̃, ɑ̃t ] adj. • v. 1530; lat. indulgens 1 ♦ Qui excuse, pardonne facilement. ⇒ bienveillant, 1. bon, clément, complaisant, généreux, patient; fam. 1. coulant. Un père, un maître, un critique indulgent. Être indulgent avec …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.